31 Mai 2017

Myriade

Depuis 2004, 18 micro-satellites de la filière Myriade du CNES ont été placés en orbite autour de la Terre. Leur caractéristique principale ? Un poids compris entre 100 et 200 kg.

La filière Myriade propose une plateforme pour les micro-satellites afin de réaliser des missions spatiales dans des coûts et délais réduits. L'objectif visé est de favoriser l'émergence de nouvelles missions spatiales qu'elles soient scientifiques, militaires, technologiques ou commerciales.

Le critère de coût a été, et est encore, à la base des principaux choix techniques et industriels. Des accords de partenariat avec Thales Alenia Space et Airbus Defence & Space permettent à ces deux compagnies d'utiliser les concepts développés pour proposer des missions spatiales à des clients institutionnels ou non, en France ou à l’export en Europe et dans le Monde.

Les micro-satellites de la filière Myriade sont compatibles et qualifiés pour des lancements soit en tant que passager principal sur les lanceurs russo-ukrainien DNEPR, russe SOYOUZ et européen VEGA ; soit en tant que passager auxiliaire sur la fusée Ariane-5. L'utilisation d'autres lanceurs est aussi possible. Ainsi en 2010, la fusée indienne PSLV a mis sur orbite le satellite algérien d'observation de la Terre Alsat-2A.

Outre une plateforme, une aide à la conception des satellites et à l'analyse des missions, la filière Myriade du CNES permet à ses partenaires et clients de disposer d’un segment sol pour la commande et le contrôle des satellites durant leur vol.